OpenXML recalĂ© par l’ISO, Microsoft n’a pas dit son dernier mot.

Posté le vendredi 5 octobre 2007 à 7 h 09, Read it in english with Google

Au cas ou certain ne serait pas au courant, l’OpenXML (ou plutĂŽt OOXML pour prouver que c’est plus un format propriĂ©taire qu’autre chose) s’est fait rejetĂ© par l’ISO le 5 septembre MĂȘme avec ses manipulations.

Ce format basĂ© sur XML Ă  Ă©tĂ© crĂ©Ă© pour tentĂ© de normalisĂ© (façon Microsoft) les formats documents les plus utilisĂ©s. C’est un concurent direct de l’ODF utilisĂ© par la suite OpenOffice et qui a Ă©tĂ© acceptĂ© par l’ISO le 1er mai 2006. Pour plus d’info, lisez l’article et suivez les liens de linuxfr

Microsoft a tout de mĂȘme rĂ©ussi, vicieusement, Ă  faire pencher des votes en sa faveur malgrĂ© les incoherences du format. Et ses incohĂ©rences sont tellement nombreuses, qu’il serait impossible pour une sociĂ©tĂ© externe Ă  Microsoft de fournir un fichier compatible en utilisant toutes les fonctionnalitĂ©s proposĂ©s (Ă  moins bien sur de faire de l’ingĂ©nierie inversĂ©e).

Mais Microsoft ne reste pas sur son Ă©chec. La procedure de vote n’est pas terminĂ© et une rĂ©union de « cloture de vote » se tiendra en fĂ©vrier 2008. En attendant, pour lui tout les moyens sont bon pour « convaincre » les membres de l’ISO.

Pour mieux comprendre l’enjeux de ceci, si cette « norme » est acceptĂ©, Microsoft Office pourra produire des documents agrĂ©Ă© ISO avec comme seul format complet d’exportation l’OpenXML. Sauf que votre document une fois exportĂ© ne pourra jamais ĂȘtre lu en totalitĂ© par un autre logiciel que Microsoft Office vu les incohĂ©rences du format. Certains organismes ont des directives les obligants Ă  utiliser des logiciels permettant l’exportation ISO. Quand on sait que Microsoft enregistre 100% de ses bĂ©nĂ©fices sur les divisions Office, Windows et Windows Server, on comprend qu’il veuille garder le monopole.

Ce qui m’a sourtout fait Ă©crire cet article, c’est une newsletter provenant de MSDN, m’incitant Ă  aller consulter le site openfileformats.net, lequel est carrĂ©ment un outil de propagande afin de nous convaincre que l’OpenXML c’est bien.
Bien entendu se site a Ă©tĂ© crĂ©Ă© par une MSP (Microsoft Student Partner) probablement dans le cadre d’un projet :). laisser un message sur son blog (quoi hĂ©bergĂ© sur blogspot ? comme quoi MS n’a pas encore de plate-forme correcte. ah si pour y mettre ses photos de vacances 😀 )

La FFII n’est pas dupe, et Ă  mis en ligne une pĂ©tition pour contrĂ© ces agissements qui, non seulement mettront le futur des documents dans de bien mauvaises mains (comme il ne l’Ă©tait dĂ©jĂ  pas assez), mais qui risque de compromettre le rĂ©putation de l’ISO.

Rendez-vous dĂ©but 2008 pour la phase finale…

2 réponses à “OpenXML recalĂ© par l’ISO, Microsoft n’a pas dit son dernier mot.”

  1. Stallmanne Richardette

    C’est marrant le fait de parler et raconter des conneries (eh oui, « Microsoft c’est de la merde », faut bien suivre la mode et la propagande open (plutot close) comme un mouton) sans rien savoir sur ce format.

    Faudrait que tu te renseignes un petit peu : l’OpenXML est bien plus complet que l’ODF… Ă  ton avis c’est juste pour faire jolie que OpenDocument Foundation lache ce format au profit du CDF ? …

    Bon allez, je retourne lire ma bible et de rependre le braillement tuxien.

  2. XoraX

    Je suis tout Ă  fait d’accord : openXML est bien plus complet que l’ODF, seulement une assez grande partie des propriĂ©tĂ©s dĂ©finit dans ce format ne sont pas dĂ©finit clairement ou sont destinĂ©es Ă  ĂȘtre utilisĂ© sur la suite MS office uniquement.

    Et une chose dont j’ai bien horreur, c’est d’importer un document dans un autre logiciel et me retrouvĂ© avec des diffĂ©rences par rapport Ă  l’original.

    Maintenant, il est vrai que je ne suis pas partisant de Microsoft. J’utilise windows XP tout les jours et je le trouve bien plus stable que ubuntu. Mais le simple fait que lorsque j’achĂšte un PC je sois obligĂ© de l’acheter avec windows me fait rager.

    En gros ce que je reproche le plus Ă  Microsoft ce ne sont pas ses produits, c’est son entĂȘtement Ă  tout monopolisĂ©.
    Et ici c’est encore une fois le cas.

Laissez un commentaire :